attraction-604

L’échangisme est une forme de relation extra-conjugale, mais réglementée, car cela se passe avec l’accord des deux partenaires. Mais que cache exactement cette pratique ? Quels sont les motifs qui poussent certains couples à intégrer des clubs échangistes ? Comment pratiquer l’échangisme ? Les réponses dans ce billet.

Échangisme, définition et motivations des couples pour faire une rencontre échangiste

L’échangisme issu d’une rencontre échangiste, est une pratique sexuelle réalisée par un couple marié ou pas avec d’autres couples. Pouvant être soft (soft swinging) ou plus avancée (full swap), cette pratique est très prisée de ceux qui rencontrent une carence d’excitation ou de désir dans leur vie sexuelle. Pour combler ce manque, le couple fait appel à une tierce personne en guise de relai. Cette personne peut-être elle aussi, en couple, mais elle fait office d’une sorte d’objet sexuel intermédiaire entre le couple. La relation émanant de l’échangisme ne se base que sur l’excitation sexuelle. De plus en plus pratiqué dans la société actuelle, l’échangisme se résume tout de même à une pratique assez marginale. La raison, c’est qu’il doit avant tout se faire sur l’accord mutuel du couple. Cependant, pour des échangistes débutants, de nombreuses questions sur le risque de cette pratique sur le couple, les endroits pour des rencontres entre échangistes, entre autres, se posent.

Qu’est-ce qui motive un couple à pratiquer l’échangisme ?

On recense plusieurs facteurs poussant le couple à pratiquer l’échangisme. Ces motivations diffèrent d’un couple à un autre et aussi selon les tranches d’âge. Ces derniers se situent souvent entre 30 et 50 ans. Comme la plupart des initiateurs à cette pratique sont des hommes de la cinquantaine, ils puisent leur motivation dans l’optique de donner un second souffle à leur vie sexuelle ou tout simplement donner une relance à leur couple. C’est aussi un moyen pour eux de trouver une solution à leurs problèmes sexuels tels que les troubles de l’érection ou l’éjaculation précoce. L’échangisme est aussi un moyen pour un couple qui vit une sexualité sans tabou, de s’offrir plus de plaisir, une source d’excitation complémentaire, en extras. Depuis, cette pratique est perçue comme un plus pour les couples vivant une relation amoureuse sereine et où la confiance règne.

Comment pratiquer l’échangisme ?

Il est assez facile de pratiquer l’échangisme. En effet, cela peut se faire via des rencontres échangistes ou en intégrants des clubs privés partageant le même concept. Une fois que votre couple s’est mis d’accord pour rencontrer d’autres couples, vous pouvez vous donner rendez-vous, par exemple, à l’hôtel ou dans des endroits privés. Vous échangez ensuite votre partenaire contre une tierce personne. L’échangisme peut être seulement limité à des préliminaires. En effet, selon son degré, cette pratique peut seulement intégrer le sexe oral, les masturbations et les caresses. Dans ce cas, la pénétration n’aura pas lieu. À un stade avancé, il arrive que les échangistes aboutissent à une relation sexuelle avec pénétration. Pratiquer convenablement l’échangisme peut nuire ou renforcer le couple. C’est pour cette raison qu’il faut bien mettre les choses au clair avant de s’y lancer.

SocialPorn et rencontre échangiste

Internet est l’endroit idéal pour concrétiser discrètement l’échangisme et visiter les clubs échangistes de votre ville, région, pays. Par le biais des sites de rencontre échangiste tel que socialporn, vous pourrez assister à des soirées ainsi qu’à des évènements. Naviguez sur ce site et vous pourrez matérialiser une rencontre échangiste facilement.

La position des femmes vis-à-vis de l’échangisme

Dans la plupart des cas, ce sont surtout les hommes qui demandent à pratiquer l’échangisme, donc, les initiateurs. Souvent, le partenaire refuse, car elle n’est pas favorable à ce que sa compagne l’entraine dans une pareille aventure ou dans des endroits afférant à cette pratique. L’homme a encore tendance à conclure que ce refus constitue une carence d’amour et de confiance de la part de sa partenaire. Pour lui faire plaisir et démontrer cette confiance, la femme finit souvent par accepter sans nécessairement ressentir l’excitation attendue. Certaines arrivent à apprécier cette nouvelle pratique sexuelle tandis que d’autres n’y prennent pas goût. Chacun de ces cas peut toutefois, mettre leur couple en péril ou le renforcer.

On se demande alors si l’échangisme n’est pas une pratique perverse. Déterminer cela dépend entièrement du sens que l’on accorde à cet acte. D’un point de vue psychiatrique, l’échangisme est considéré comme une perversité, car c’est en effet, une forme de manipulation utilisée pour dissimuler une difficulté ou une envie de vie extra-conjugale. Dans ce mouvement, cette manœuvre se manifeste par une pression perpétrée par l’homme envers sa femme, lui entrainant à devenir échangiste. C’est là que l’échangisme devient source de problème pour un couple, car il peut ne pas arriver à régler les problèmes sexuels. L’homme risque aussi de vouloir aller plus loin dans cet artifice, ce qui compromet sa relation amoureuse. On ne parle pas de perversion que lorsqu’il y a un accord entre les partenaires qui sont désireux de ce petit plus.